Menu déroulant

Rubrique Témoignages

François Arago, l'océanographe

Guy Jacques avec la contribution de Bruno Voituriez

Dès que je pris conscience de l’étendue des oeuvres complètes d’Arago qui comptent dix-sept volumes, publiés de manière posthume en 1857 par Jean Augustin Barral, je me décidais à modifier le titre que je comptais donner à ce mémoire. Ce ne serait pas «François Arago, le savant» mais «François Arago, l’océanographe», même si j’irai parfois au-delà de ce seul aspect. Après une trentaine d’années passées au Laboratoire Arago à Banyuls, il fallut la conférence d’un collègue sur le Gulf Stream pour que je prenne conscience que j’ignorais tout de ce savant ; je venais d’apprendre qu’Arago avait donné, le premier, le schéma de
la circulation océanique générale que nous dénommons maintenant «le tapis roulant». Je rechercherai dans les dires d’Arago, reflet de recherches et de réflexions personnelles ou transcription des savoirs d’autrui (par sa curiosité et son activité de Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences) les éléments qui dénotent une vision pionnière ou, au contraire, se sont avérés des erreurs ou des aberrations.

Pour en savoir plus... (document pdf, 3 MB)