Fermer la fenêtre

Dossier Océanographie Opérationnelle

Mesures in-situ

Site http://www.clubdesargonautes.org

 

Profileur de température  

Jean-Paul Guinard -  mars 2004 - mise à jour janvier 2005

La société Micrel a développé sous contrat Ifremer à partir de brevets BrIO, un profileur de température EMMA-T.
Plusieurs prototypes de ces appareils ont donné satisfaction aux essais à terre et doivent être essayés à la mer cette année.

Ce produit a été présenté au salon Oceanology International (2004 OI) du 16 au 19 mars 2004 à Londres.

           

Principe de fonctionnement: 

  • pour faire un profil d’une colonne d’eau à un endroit donné, on largue (par bateau et éventuellement par avion) une sonde munie d’un lest à cet endroit ; elle « plonge » et s’ancre sur le fond (jusqu’à 6000m) ; à un moment programmé dans les deux ans suivants, le lest est largué et la sonde remonte (lentement); une électronique commande pendant la remontée une séquence de mesures température versus profondeur (très précises, à quelques millièmes de °C et quelques mètres) qui sont mises en mémoire à bord de la sonde ; à l’arrivée en surface on vide la mémoire vers un satellite de type.... Argos. On récupère ces données à terre, qui peuvent être traitées de manière automatique, en temps peu différé...

  • pour faire une série chronologique de profils dans la même colonne d’eau, on largue un paquet de sondes au même endroit, les instants de largage du lest étant échelonnés....

  • pour faire des séries chronologiques de profils dans des colonnes d’eau différentes (c’est à dire pour sonder une masse d’eau), on largue aux mêmes instants des sondes dans les différentes colonnes...

Chaque émission est repérée par un numéro...

 

Commentaires:


Le système permet de faire des relevés chronologiques de paramètres de masses d’eau, en 3D, de manière coordonnée dans le temps. 

La sonde (pour profil de température) devrait coûter moins de 1000€, par très petites quantités ; son prix devrait ensuite décroître d’une part comme l’électronique qui doit représenter plus que la moitié du coût total (Loi de Moore : en gros, baisse de 2 tous les dix-huit mois...) et, au moins, pour le reste, comme la racine cinquième des quantités. 

L’émission de la sonde peut faciliter sa récupération : l’émetteur, d’abord localisé par Argos, peut être utilisé pour faire du homing pendant quelques jours, jusqu’à épuisement des batteries. Selon les applications, on peut imaginer que la sonde soit perdue ou au contraire récupérée, c’est une question de coût. Je pense que pour des sondages simultanés dans le Gulf Stream par exemple (pour mesurer son débit le long de transects ou aux nœuds d’un réseau par exemple), on devrait pouvoir récupérer facilement.

Retour haut de page

Fermer la fenêtre

Site http://www.clubdesargonautes.org