Entre savoir et décision, l'expertise scientifique

Philippe Roqueplo
Ed. INRA, Coll. "Sciences en questions" 1995

Texte de la 4° de couverture: 


Les instances décisionnelles, notamment politiques, ont pris l'habitude, pour conforter leurs décisions, de s'entourer d'avis d'experts. Cette pratique est devenue si courante que l'imbrication du savoir et du pouvoir a parfois été dénoncée comme un risque pour la démocratie et que la responsabilité des experts est aujourd'hui couramment mise en cause lorsqu'une décision est contestée.

Dépositaires de la connaissance scientifique, considérée comme la plus solidement établie des connaissances, les scientifiques sont tout particulièrement sollicités par les "décideurs", au point que l'expertise scientifique est désormais reconnue comme l'une des tâches constitutives du métier de chercheur.

Partant d'une analyse serrée de l'activité d'expertise et de la distinction entre l'énonciation d'une connaissance scientifique et la formulation d'une expertise scientifique, dans le cours d'un processus décisionnel, Philippe Roquéplo développe une réflexion novatrice sur les 
conditions et les modalités d'organisation de cette mission au sein des organismes de recherche.

Polytechnicien et ancien directeur de recherche au CNRS, pionnier de la réflexion sur l'expertise scientifique, Philippe Roqueplo s'est particulièrement illustré par ses recherches sociologiques sur les conditions d'un 
contrôle démocratique du développement technologique.

 

Fermer la fenêtre

 

Page d'accueil