Submersion,

Comment gérer la montée du niveau des mers.

Laurent Labeyrie. Éditions Odile Jacob.

Texte de la 4° de couverture: 


La mer monte... Inéluctable effet du réchauffement climatique, cette élévation du niveau moyen des mers n’est que de quelques millimètres par an : rien là de bien spectaculaire, même si cela suffit, comme à La Faute-sur-Mer, pour causer de terribles catastrophes. Qu’en sera-t-il lorsqu’une montée des eaux de plus d’un mètre sera atteinte d’ici à la fin du siècle, et bien plus par la suite ?

Le phénomène a d’importantes conséquences économiques – il impose un réaménagement radical de toutes les zones côtières – et politiques, en déplaçant des populations entières de « réfugiés climatiques » vivant aujourd’hui sur des terres basses, comme le Bangladesh ou certains archipels océaniques. L’auteur, universitaire mais aussi élu dans une municipalité côtière de Bretagne-Sud confrontée à l’élévation du niveau marin, montre la voie qui devra tôt ou tard être suivie pour la gestion des autres questions écologiques liées au réchauffement climatique.

Spécialiste de paléo-océanographie, Laurent Labeyrie a été directeur de recherches au CNRS, professeur à l’université Paris-Sud-Orsay puis membre de l’Institut universitaire de France. Il a collaboré aux rapports du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat).
 

Fermer la fenêtre

 

Page d'accueil