Le climat à découvert : outils et méthodes en recherche climatique

Mai 2011

Sous la direction de Catherine Jeandel et Rémy Mosseri

CNRS Éditions

 

Recension de Bruno Voituriez

 

Ce livre a été réalisé à la demande d’Alain Fuchs président du CNRS en réponse à la lettre adressée à leur tutelle par plus de six cent chercheurs en science du climat en Mars 2010. Le Club des Argonautes avait hébergé sur son site cette lettre pour le recueil des signatures et avait alors pris tout de suite l’initiative de faire appel à la communauté scientifique pour publier un livre paru en décembre 2010 : «Climat, une planète et des hommes» centré sur l’importance de l’influence humaine sur le changement climatique dont la réalité était contestée sur la base d’opinions idéologiques plutôt que de faits scientifiques. L’Homme acteur et victime potentielle du changement climatique était au cœur de l’ouvrage. Dans «Le Climat à découvert» publié en mai 2011, comme le titre de l’ouvrage l’indique, c’est le fonctionnement de l’ensemble du système climatique qui est décortiqué. Hors de toute polémique les auteurs s’en tiennent aux faits et méthodes scientifiques utilisées pour expliquer le fonctionnement du système climatique. Ils en analysent les mécanismes physiques et chimiques. Ils décrivent les systèmes d’observation du climat expliquent ce que sont les indicateurs qui permettent de suivre ses variations et comment on traite les données. Ils exposent les bases de la construction des modèles climatiques qui permettent prévisions et projections, analysent les différentes simulations qui en résultent pour l’avenir à partir de l’estimation des différentes perturbations y compris bien sûr la perturbation « anthropique » de l’effet de serre tout en indiquant l’estimation de la confiance dans les résultats de ces simulations.

Ouvrage complet qui fait un tour scientifique exhaustif du fonctionnement de la machine très complexe qu’est le climat et des possibilités que l’on a d’en comprendre les variations et l’évolution à moyen et long terme.

L’ouvrage est très dense. Compte tenu du nombre des questions traitées chaque chapitre est court trois ou quatre pages maximum. D’où pour les auteurs une obligation de précision et de concision sans restreindre ou altérer l’information scientifique et pour le lecteur l’avantage de pouvoir lire chacun des chapitres de manière autonome.

Exercice parfaitement réussi. Ce livre est accessible au plus grand nombre. Nul doute que le lecteur sortira de sa lecture convaincu que l’étude du climat à la convergence de nombreuses disciplines est bien une science contrairement à ce qu’ont pu laisser entendre quelques personnalités médiatiques pour lesquels sans doute il s’agit d’une science trop ardue pour qu’ils puissent la maitriser. Le lecteur comprendra aussi comment on peut faire sérieusement de la prévision climatique et ce que signifie l’incertitude qui lui est attachée, non pas un aveu d’ignorance mais l’estimation rigoureuse de la précision de la prévision. Le lecteur découvrira aussi les perspectives de recherche à venir pour améliorer la qualité de la modélisation du climat et de la prévision que l’on peut faire de son évolution .

Un livre hautement recommandable à tous ceux qui veulent comprendre le climat et savoir comment il peut évoluer loin de toute polémique extra scientifique.

 

http://www.cnrs.fr/fr/une/actus/2011/20110526-climat.htm
 

Fermer la fenêtre

 

Page d'accueil