Menu déroulant

FAQ - Ordre de grandeurs et unités

[Sommaire] - [Précédent] - [ Suivant]

 

Quelles sont les définitions et correspondances des unités énergétiques couramment utilisées?

 

Mai 2006

 

L'unité officielle d'énergie, de travail et de quantité de chaleur,  est le joule (J)  ou le wattheure (Wh).

 

Dans le domaine de l'énergie, les quantités manipulées sont souvent gigantesques, on utilise donc les déclinaisons des unités officielles :


Dénomination

Unité de base multipliée par 

Symbole

Kilo x 1000 ou 103 k
Méga x 1 000 000 ou 106 M
Giga x 1 000 000 000 ou 109 G
Téra x 1 000 000 000 000 ou 1012 T
Peta x 1 000 000 000 000 000 ou 1015 P

 

 

Du fait de l'importance économique et politique du pétrole, une nouvelle unité s'est imposée pour comparer les différentes sources d'énergie : la tonne équivalent pétrole ou encore tep

 

Pour pouvoir comparer les énergies disponibles, on calcule des coefficients d'équivalence par rapport à cette unité de base : la tep.

 

Mais, les différents modes de production d'énergies ne se ressemblent pas, ce qui entraîne une difficulté pour établir des comparaisons indiscutables. 

Il faut en effet distinguer l'énergie primaire de l'énergie finale.

L'énergie primaire est celle que l'on trouve directement dans la nature (hydrocarbures, soleil, vent...) et qui sert à la production de l'énergie finale, c'est à dire, celle utilisée par le consommateur.

Depuis 2002, la France s'est ralliée à l'usage international (AIE), consistant à comptabiliser, en Mtep, les énergies  finales, ce qui permet de les comparer quel que soit leur mode de production. 

 

L'énergie dérivée des hydrocarbures raffinés ou purifiés (pétrole, gaz, mazout, essence, charbon..)  peut être directement brûlée par le consommateur  (chauffage, moteur thermique...) et est dans ce cas une énergie finale. 

 

Pour traduire en tep ces énergies finales, on exprime en Giga Joules l'énergie produite par la combustion du produit considéré, puis on divise par 42. 

 

L'énergie électrique résulte soit d'une transformation thermodynamique (pétrole, nucléaire, ETM), soit d'une conversion mécanique (vent, eau), ou photovoltaïque (solaire)...  Elle s'exprime soit en kWh, soit en GWh. 

 

On prend en compte l'énergie électrique arrivée chez les consommateurs et on passe successivement des GWh (1 GWh = 3 600 GJ), aux GJ, puis au Mtep selon la deuxième ligne du tableau ci-dessous.

 

Le tableau ci-après donne les correspondances :

 

1 téra Joule (TJ)       0,278 GWh

23,81 tep 

(23,81.10-6 Mtep)

1 gigawattheure (GWh)    3,6 TJ

86 tep

(86.10-6 Mtep)

1 méga tep (1Mtep)    42.103 TJ  11 667 GWh

 

La différence entre énergie primaire et énergie finale correspond à des pertes et/ou une pollution thermique qui dépendent du rendement de production, ainsi que du transport. Le rapport de ces deux termes se situe en général entre 1 et 3.

 

A titre indicatif, la consommation d'énergie primaire était de 10 Gtep en 2001, dont 40% environ sous forme de "vrai pétrole".

 


 

Pour en savoir plus :

 

De l'énergie primaire à l'énergie finale (Global chance)

http://www.manicore.com/documentation/equivalences.html